CarréRotondes
MUSIQUE
CarréRotondes
ARTS DE LA SCÈNE
CarréRotondes
ARTS VISUELS
CarréRotondes
CIRQUE
CarréRotondes
WORKSHOPS
CarréRotondes
SOCIOCULTUREL
CarréRotondes
MARCHÉS
En raison de l'épidémie actuelle de COVID-19 et dans le cadre des consignes transmises par le gouvernement, les Rotondes ont suspendu leurs activités jusqu’au 31 juillet 2020. Toute l'équipe des Rotondes vous remercie pour votre compréhension et espère vous retrouver au plus vite.
 
Toggle intro
ARTS DE LA SCÈNE

Comète

Compagnie Dérivation, Liège (BE)
21.6.2019
concert / Konzert
Âge
6+
Durée
50'
Classes
Cycle 3
Cycle 4
Langue
pas de connaissances linguistiques requises / keine spezifischen Sprachkenntnisse erforderlich

Tout public

Ven 21.6.19
19:00

Scolaires

Ven 21.6.19
10:00
complet

concert en famille dans le cadre de la Fête de la musique
(gratuit sur réservation)

Lieu: Grande Salle

FR Lio, Brice, Dan et César, membres des groupes Girls in Hawaii, Hallo Kosmo et Italian Boyfriend, s’amusent à explorer une large constellation musicale, des Beatles à The Strokes, en passant par Air ou encore Françoise Hardy, sans oublier quelques-unes de leurs compositions personnelles.

Un concert pur et dur pour les familles à l’occasion de la fête de la musique !

DE Lio, Brice, Dan und César, Mitglieder der Bands Girls in Hawaii, Hallo Kosmo und Italian Boyfriend bedienen sich bei der Musik der letzten Jahrzehnte: von den Beatles bis zu den Strokes, bei Air, zurück zu Françoise Hardy und das Ganze ergänzt um Eigenkompostionen.

Ein Konzert im Rahmen der Fête de la musique, für alle!

interprétation : Lionel et Brice Vancauwenberge, Daniel Offermann, César Laloux / mise en scène : Sofia Betz / assistanat mise en scène : Floriane Palumbo / création lumière : Sofia Betz, Thomas Lescart, Mélodie Polge / son : Adrien Roy / coproduction : Théâtre La montagne magique / soutiens : Service de la Diffusion de la CFWB, Sur Mars / création janvier 2018

Comète
© Manou Milon

« On voit quelque chose de spécial se passer, les parents chantent avec les enfants, ils se regardent, ils se sourient. » - Le Vif, 2018