CarréRotondes
MUSIQUE
CarréRotondes
ARTS DE LA SCÈNE
CarréRotondes
ARTS VISUELS
CarréRotondes
CIRQUE
CarréRotondes
WORKSHOPS
CarréRotondes
SOCIOCULTUREL
CarréRotondes
MARCHÉS
Les Rotondes proposent des manifestations dans les domaines des arts de la scène, des musiques actuelles et des arts visuels, ainsi qu’une offre importante de conférences, de projets participatifs et d’ateliers pour tous les âges. Défricheuses de nouveaux talents dans les domaines précités, ce lieu unique accorde une place importante aux jeunes, autant comme participants que comme public, et fait figure de centre d’expertise et d’incubateur d’initiatives nouvelles dans l’interface entre la culture et l’éducation ainsi que dans le milieu socioculturel.
 
Toggle intro

Willis Earl Beal

Support: MYLES MANLEY (IE)
Sun 13.12.15 / 20:00
Soul, experimental, lo-fi

EN Willis Earl Beal has yet to be born. Critics and publicists defined him before he’d had a chance to define himself. Their expectations were inextricably linked with race and gender, two concepts Beal thoroughly rejects. Now, two extremely productive years removed from the spotlight, Beal doesn’t feel pressure to define himself against anything. His new music is shockingly original, utterly confident, and as ephemeral as Beal himself. He levitates above definition, concerned only with self-discovery and truth-seeking. “I know it sounds falsely altruistic,” he says. “But I think a simple voice like mine can serve as an example of some kind of freedom.”

Myles Manley is a popstar from Sligo, Ireland, who writes all sorts of songs, to furnish an imaginatively peculiar romantic vision. Greatest Hits 2012-2013 is a made-up album by Myles Man. It collects the best of initial DIY releases, with elements of folk, mainstream pop and post-punk, and drew equal parts confusion and critical acclaim in Ireland. 
It was followed up this year, 2015, with a 6 song mini-album More Songs, released by Dublin-based indie label Trout Records on 12" vinyl. This album consisted mainly of epic melancholic ballads, offset by opening track Pay Me What I'm Worth a two-minute banger that got played on BBC Radio 1.

FR Willis Earl Beal n'est pas encore né. Critiques et agents sont arrivés avec des définitions toutes faites, avant même que l'artiste, lui-même, n'ait eu le temps de trouver sa voix. Ces définitions étant la plupart du temps liées à des questions de race et de genre, deux concepts que Earl Beal est le premier à rejeter. Deux ans en dehors des spots, le musicien n'éprouve plus le besoin de se définir aux yeux de qui que ce soit. D'où une musique hautement originale qui ne connaît pas de genre. Tout ce qui l'intéresse, ce sont la découverte de soi et la recherche de la vérité.

Myles Manley est une curiosité en provenance de Sligo, en Irlande. Ce qu'il fait, est de la musique folk avec une âme résolumment punk. Très peu pour lui d'arrondir les angles, les enregistrements lisses. En 2013, il sort son premier album au titre intrigant et quelque peu foutraque, le faux best of Greatest Hits 2012 - 2013. Le titre, ensuite les morceaux, ont cette lumière ingénieuse qui ne laisse indifférent. À ce succès critique s'ajoutera, en 2015, le mini-album More Songs. Autre sacre, puisque un des morceaux tirés de l'opus -  Pay Me What I'm Worth - se retrouvera en rotation sur BBC Radio 1.

Willis Earl Beal
Willis Earl Beal
Willis Earl Beal
Willis Earl Beal
Willis Earl Beal
Willis Earl Beal
    Myles Manley