CarréRotondes
MUSIQUE
CarréRotondes
ARTS DE LA SCÈNE
CarréRotondes
ARTS VISUELS
CarréRotondes
CIRQUE
CarréRotondes
WORKSHOPS
CarréRotondes
SOCIOCULTUREL
CarréRotondes
MARCHÉS
Les Rotondes proposent des manifestations dans les domaines des arts de la scène, des musiques actuelles et des arts visuels, ainsi qu’une offre importante de conférences, de projets participatifs et d’ateliers pour tous les âges. Défricheuses de nouveaux talents dans les domaines précités, ce lieu unique accorde une place importante aux jeunes, autant comme participants que comme public, et fait figure de centre d’expertise et d’incubateur d’initiatives nouvelles dans l’interface entre la culture et l’éducation ainsi que dans le milieu socioculturel.
 
Toggle intro
CONGÉS ANNULÉS

The Hussy

Southpaw Records (US)

suske & wiske (DJ set)
Jeu 27.8.15 / 20:00
garage, punk, trash

Klub

FR Duo punk trash en provenance de Madison, Wisconsin, The Hussy a passé les quatre dernières années enfermé en studio. De là est sortie une ribambelle de singles sur cassettes, ainsi que trois albums (Cement Tomb Mind Control, Weed Seizure et Pagan Hiss). Ce dernier opus voit le jour sur Tic Tac Totally Records, la maison-mère des groupes Bare Wires, OBN IIIs, ou encore, Moonhearts. On aime le sens de la derision poussée à outrance et l’insolence juvénile distillés tout au long des albums, sur des chansons courtes et pêchues qui vous secouent comme une succession de shots. La 4e galette du duo s'intitule Galore (Southpaw Records).

EN The Hussy are a two-piece garage/punk/trash band hailing from the politically charged cheese rectum that is Madison, Wisconsin. Consisting of Bobby and Heather, the band has spent the last four years releasing a slew of singles, tapes and a critically recognized LPs (Cement Tomb Mind Control, Weed Seizure and Pagan Hiss). Their fourth longplayer is called Galore (out on Southpaw Records) and stays in that lane of unabashed, crude yet highly humourous fun we've got to expect from them.

The Hussy

“Underneath the abrasive loudness, though, the Hussy is sneakily catchy—you can hear it best in the fuzzy, hooky licks and Sawyer's melodic backup vocals.” Chicago Reader, July 2012