CarréRotondes
MUSIQUE
CarréRotondes
ARTS DE LA SCÈNE
CarréRotondes
ARTS VISUELS
CarréRotondes
CIRQUE
CarréRotondes
WORKSHOPS
CarréRotondes
SOCIOCULTUREL
CarréRotondes
MARCHÉS
Les Rotondes proposent des manifestations dans les domaines des arts de la scène, des musiques actuelles et des arts visuels, ainsi qu’une offre importante de conférences, de projets participatifs et d’ateliers pour tous les âges. Défricheuses de nouveaux talents dans les domaines précités, ce lieu unique accorde une place importante aux jeunes, autant comme participants que comme public, et fait figure de centre d’expertise et d’incubateur d’initiatives nouvelles dans l’interface entre la culture et l’éducation ainsi que dans le milieu socioculturel.
 
Toggle intro
ARTS DE LA SCÈNE > MARIONETTEFESTIVAL

Léif Gréiss

Luisa Bevilacqua (LU)
14.5.16 - 16.5.16
Theater matt Objeten
Alter
6+
Dauer
10'
Schoulklassen
Cycle 2
Cycle 3
Cycle 4
Sprache
op Lëtzebuergesch

Ëffentlech Virstellung(en)

Sa 14.5.16
15:15
 
15:45
 
16:15
 
18:15
 
18:45
 
19:15
So 15.5.16
11:15
 
11:45
 
12:15
 
14:00
 
14:30
 
15:00
 
17:15
 
17:45
 
18:15
Mé 16.5.16
11:15
 
11:45
 
12:15
 
14:15
 
14:45
 
15:15
 
16:45
 
17:15
 
17:45

Lieu / Spielstätte: Bushaïschen (Tadler)

LU An der klenger Welt vun den Timberen ass e Verbrieche geschitt. Wien ass de Schëllegen? A lass geet et mat der Entdeckungsrees tëscht Miniaturlandschaften voller Timberen a klengen Objeten. Lupp bei Hand, sicht d’Kënschtlerin Luisa Bevilacqua zesumme mam Publikum no de Spueren an nom Raiber, deen seng Doot matt  « Léif Gréiss » ënnerschriwwen huet.

FR Un crime a été commis dans le petit monde du timbre. « Léif Gréiss », tel est la signature mystérieuse du malfaiteur, qui joue à cache-cache avec les enquêteurs à sa poursuite. Loupe à la main, nous voilà plongés au cœur d’un univers miniaturisé à la recherche d’indices. Qui est le coupable ? Découvrons-le ensemble le long de ce périple complètement timbré de boite à lettres en boite à lettres.

Konzept an Interpretatioun : Luisa Bevilacqua

Léif Gréiss
© Luisa Bevilacqua