CarréRotondes
MUSIQUE
CarréRotondes
ARTS DE LA SCÈNE
CarréRotondes
ARTS VISUELS
CarréRotondes
CIRQUE
CarréRotondes
WORKSHOPS
CarréRotondes
SOCIOCULTUREL
CarréRotondes
MARCHÉS
Les Rotondes proposent des manifestations dans les domaines des arts de la scène, des musiques actuelles et des arts visuels, ainsi qu’une offre importante de conférences, de projets participatifs et d’ateliers pour tous les âges. Défricheuses de nouveaux talents dans les domaines précités, ce lieu unique accorde une place importante aux jeunes, autant comme participants que comme public, et fait figure de centre d’expertise et d’incubateur d’initiatives nouvelles dans l’interface entre la culture et l’éducation ainsi que dans le milieu socioculturel.
 
Toggle intro
SOCIOCULTUREL

La culture comme résistance

Vues de Palestine

Avec Rania Elias, directrice du centre culturel Yabous et du Festival de Jérusalem, et Abdelfattah Abusrour, initiateur de la « Belle Résistance »
Mët 17.1.18 / 20:00
Conférence-débat

Lieu : plateforme

 

Il vous est possible de rencontrer Rania et Abdelfattah qui passeront quelques jours au Luxembourg ou de les interviewer auparavant par téléphone. Rania est anglophone et Abdelfattah francophone.

Merci de prendre contact avec Nathalie Oberweis :

nathalie.oberweis@paixjuste.lu

tél.: +352 / 691 819 306

FR «L’art et la culture ont toujours été des instruments puissants à l’usage des opprimés contre leurs oppresseurs. Cette réalité est particulièrement forte en Palestine, où l’expression artistique fait partie intégrante de la lutte pour la liberté, la justice et l’égalité.

Quelles formes artistiques revêt la résistance dans une situation d’occupation? Quel jeu d'influence existe entre les conditions politiques, sécuritaires, économiques et sociales? Peut-on faire des rapprochements avec des expressions de résistance ici au Luxembourg et en Europe, où nous sommes confrontés à des situations de prime abord très différentes ?

Nous aborderons ces questions avec deux grands acteurs de la scène culturelle palestinienne, Rania Elias, directrice du centre culturel Yabous et du Festival de Jérusalem et Abdelfattah Abusrour, directeur du centre culturel et artistique Alrowwad du camp de réfugiés de Bethléem et initiateur de la Belle Résistance

(CPJPO)

Org. Comité pour une Paix Juste au Proche-Orient (CPJPO) avec les Rotondes, Altrimenti et l'ASTM

La culture comme résistance